Que signifie manger sainement ?

Manger sainement est une tâche difficile pour la plupart des gens. En effet, savoir ce que nous consommons réellement demande de l’effort et de la patience.
Même lorsqu’on est plein de bonne volonté et qu’on veut faire attention, il est difficile d’échapper aux additifs contenu dans nos aliments. Les industriels les adorent car ils donnent du goût et rallongent la durée de vie des aliments. Ca permet aux industriels de nous proposer des produits moins cher mais nos corps n’apprécient pas ce manque de nutriments.

S’alimenter sainement ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Pour certains, cela signifie ne pas manger de produits industriels, pour d’autres c’est une alimentation végétarienne/sans gluten/sans produits laitiers. Pour simpfilier cet article, lorsque je parle d’alimentation saine, je désigne tout simplement les aliments comportants des nutriments bons pour le corps et des produits les plus bruts possibles.

Comment rééquilibrer son alimentation

Rééquilbrer son alimentation passe par la connaissance du fonctionnement de son corps et de ses besoins.

Il y a plusieurs façons de se nourrir en fonction de ses goûts, de ses convictions et du mode de vie de chacun. Un végétarien mangera plus de glucides qu’une personne lambda, un sportif régulier mangera plus de protéines que la plupart des gens.

La quantité de nourriture requise va varier en fonction de notre taille, sexe, dégré de sédentarité mais de manière général, notre corps fonctionne mieux lorsqu’on lui fournit tous les nutriments dont il a besoin. Nous avons besoin de glucides (riz, pommes de terre, légumineuses), des protéines (soja, légumineuses, viandes, poissons…) et ainsi que des lipides (avocat, noix, huile d’olive etc). A partir de là, on organise ses repas comme on le souhaite (on peut manger beaucoup de glucides le matin et à midi manger plus de lipides). L’idée c’est de faire en sorte que nos repas sur la journée soit composés de ces trois macronutriments. Les plus grosses sources de glucides devraient être mangés avant et après le sport pour apporter de l’énergie pendant la séance ainsi que pour favoriser la récupération post-séance.

On apprend à lire les étiquettes:

Avant de commencer le défi , nous allons voir ensemble comment lire les données nutritionnelles sur les emballages. On lit même les produits où c’est marqué en gros « sans gluten », « sans huile de palme » ou encore « bio ». Les marketeurs sont bons pour nous faire dépenser mais manger bio ne veut pas dire manger sainement.

Les informations qui nous intéressent sont les chiffres 5 et le 15, les macronutriments au 100 grammes. On fera également attention au « dont sucres », « dont gras saturés » ainsi qu’à la liste des ingrédients.  On retient que 5 veut dire « peu », et que 15 veut dire « beaucoup ». Si un paquet de biscuits au 100 grammes contient 68.2 grammes de gucides (dont 55.3 grammes de sucre), seulement 1.9 grammes de protéines et 10.4 grammes de matières grasses dont (9.4 grammes d’acides gras saturés), on le garde pour les moments où on veut particulièrement se faire plaisir et on regarde les aliments ayant plus de protéines et moins de glucides.

Au niveau de la liste d’ingrédients, il faut savoir que l’ingrédient le plus présent dans le produit apparaît en premier (il s’agit d’une obligation légale). Il faut penser à favoriser les produits ayant très peu d’ingrédients et favoriser les aliments bruts. Si la liste contient du sucre et ses dérivés (dextrose, le sirop de maïs etc), on passe au produit suivant.

Se lancer des défis FeelGood:

Maintenant qu’on sait décrypter les emballages alimentaires, c’est bien plus facile de faire sa liste de courses et de commencer à vraiment manger sainement. On peut alors commencer le défi Feelgood :

Semaine 1: Je mange des fruits et un yaourt au soja/lait de chèvre au goûter à la place de la tartine de Nutella.

Semaine 2: Je me balade avec une bouteille d’eau dans mon sac et j’essaie de la remplir au moins deux fois dans a journée.

Semaine 3: J’apprends à réaliser la recette d’un dessert à base d’ingrédients sains. Youtube regorge de chaîne de cuisine. Ma préférée étant celle de Mind over Munch. Vous pouvez aussi regarder du côté des comptes instagram francophones. Pour des recettes simples et délicieuses, je vous conseille les pages instagram de Clemfoodie ainsi que celui de Mail0ves.

Semaine 4: Je cuisine à l’avance le week-end et je mets tout dans des tupperwares. Cuisiner à l’avance c’est la clé du succès. Souvent on se jette sur les plats industriels car on a déjà très faim et passer au fourneau demande du temps et de la motivation.  Quand on sait qu’on a de la nourriture saine cuite au frigo, c’est bien plus facile de réaliser ses objectifs.

S’épanouir dans cette nouvelle vie:

Le but de l’alimentation saine c’est de reprendre des bonnes habitudes et prendre soin du seul corps que l’on a . Il ne s’agit pas de se priver ou de faire un régime restrictif. Les gâteaux industriels ont leur place (une collègue vous offre un biscuit par exemple)  mais cela doit rester exceptionnel.

Voilà mes conseils et astuces très basiques que j’ai mis en place depuis plus de deux ans. Il y a plus de choses à dire au sujet de l’alimentation saine et équilibré. Cet article s’adresse aux débutants qui ne savent vraiment pas par où commencer.

Dites-moi dans les commentaires les astuces qui vous ont permis de rééquilibrer votre alimentation.

Dans le prochain article, je vous donnerai des exemples de menus équilibrés pour une semaine pleine d’énergie!

 

Prenez soin de vous,
Eunice

cadeau

Participez à notre jeu concours!

Tentez de gagner deux places pour assister à l'un de nos événements en rejoignant notre newsletter.

Vous venez de vous inscrire à notre newsletter! Merci

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart